Cabinet D.A.D Avocat – Paris / Nice

Bienvenue sur le site du Cabinet d.a.d avocat.

Notre Cabinet d'avocat à Paris et Nice intervient principalement en Droit immobilier, en matière de conseil et de contentieux intéressant les baux commerciaux et d'habitation, le Droit de la copropriété, la construction. Notre cabinet intervient également pour assurer le conseil des agents immobiliers et gestionnaires de biens, et les professionnels de la construction.

Coordonnées du Cabinet

Le Cabinet d.a.d avocat vous reçoit sur rendez-vous du lundi au vendredi.

Maître Danièle Abyad DARLIGUIE
Avocat à la Cour
Adresse : 18, rue Ernest CRESSON
75014 - Paris


Cabinet secondaire :
51, rue Pastorelli 06000 Nice

Plan d’accès au Cabinet

bg_copro

Droit de la copropriété

Assistance en matière de Droit de la copropriété :

Vivre en copropriété, c’est accepter que la gestion d’un bien privatif puisse faire l’objet de décisions n’émanant pas exclusivement du propriétaire lui-même. C’est se plier au temps de la collectivité qui impose son rythme de réalisation des travaux. C’est aussi verser son écu dans la tirelire commune pour parer au fonctionnement, à l’entretien et la conservation de l’immeuble en copropriété.

Vivre en copropriété, c’est également accepter de faire confiance à un tiers pour la gestion de son patrimoine.

Les règles juridiques régissant la gestion d’un immeuble en copropriété sont souvent difficiles à appréhender pour un particulier et même parfois pour des professionnels de l’immobilier.

Le cabinet d.a.d avocat vous assistera que vous soyez copropriétaires ou syndic de copropriété à appréhender les méandres du droit de la copropriété que ce soit dans la gestion quotidienne, lors des assemblées générales, ou en cas de conflit opposant le Syndicat des copropriétaires à un copropriétaire ou à un tiers.

Rappelons que le conseil syndical a la possibilité de demander à tout professionnel directement, sans passer par le syndic, un avis dans sa spécialité, la dépense étant prise par le syndicat en vertu de l’article 27 du décret du 17 mars 1967.

Il peut donc demander toute consultation juridique à un avocat, la dépense étant acquittée par le syndic en tant que dépense courante d’administration.

La facturation du cabinet d.a.d avocat se fait au temps passé.